Le chirurgien

PRÉSENTATION

Le Dr Jean-Philippe Pradier est un chirurgien qualifié spécialiste en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique et reconnu à ce titre par les sociétés savantes de sa spécialité. Il pratique lui-même l’ensemble de ses interventions dans un établissement ayant fait l’objet d’une accréditation par le Ministère de la santé. Il ne délègue pas son savoir-faire.

N° inscription à l’ordre des médecins : 83/9280
Conventionné : Secteur II signataire OPTAMCO (contrat : option pratiques tarifaires maitrisées)

les actes inscrits à la nomenclature des actes médicaux peuvent faire l’objet d’un remboursement partiel ou total

Assurance en responsabilité civile et professionnelle : Cabinet Branchet.

TITRES

Ancien interne des hôpitaux de Paris, il a été formé dans les plus grands hôpitaux parisiens tant civils que militaires (Hôpital St Louis, Hôpital Rothschild, Hôpital Henri Mondor, HIA du Val de Grâce, HIA Bégin, HIA Percy).

Ancien chef de clinique (assistant) des Hôpitaux des Armées au sein du service de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique du Professeur Eric Bey de l’HIA Percy de Clamart.

Ancien chirurgien des Hôpitaux des Armées, il a exercé sa spécialité pendant près de 10 ans à l’Hôpital d’Instruction des Armées Sainte Anne de Toulon (83 – Var).

DIPLÔMES

  • Docteur en médecine
  • Diplôme d’Études Spécialisées (DES) de Chirurgie Générale
  • Diplôme d’Études Spécialisées Complémentaires (DESC) de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique
  • Diplôme du Collège Français de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique
  • Diplôme Universitaire de réparation juridique du dommage corporel
  • Diplôme InterUniversitaire de Pathologie Chirurgicale de la Main et du Membre Supérieur
  • Diplôme Universitaire de Chirurgie expérimentale et microchirurgie
  • Diplôme InterUniversitaire d’Anatomie Chirurgicale de la Tête et du Cou
  • Diplôme InterUniversitaire d’Anatomie appliquée à la chirurgie plastique
  • Diplôme Universitaire de médecine et hygiène tropicale
  • Capacité de médecine de catastrophe
  • Certificat d’Etude Spécialisée de Physiologie Générale

APPARTENANCE A DES SOCIÉTÉS SAVANTES :

Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique Membre depuis 2007, Membre actif depuis 2010
Société Française d’Étude et de Traitement des Brûlures, Membre actif depuis 2006

TRAVAUX SCIENTIFIQUES

Le Dr Pradier a publié dans diverses revues scientifiques nationales et internationales. Il a participé à la rédaction de certains ouvrages médicaux notamment au rapport du Congrès National de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique (SOFCPRE) de 2011. Il intervient également lors de certains congrès de sa spécialité.

PHILOSOPHIE / ENGAGEMENTS

Ma vocation première est de tendre vers le beau et le naturel, en restant à l’écoute de mon patient, en ne le poussant pas à effectuer un acte si son cas ne le justifie pas, tout en sachant le préparer à son intervention.

Fort de mon expérience acquise au cours de mes années d’exercice, je suis convaincu que la chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique a une vocation de prévention toute aussi fondamentale que son action purement esthétique. Je veux dire par là que c’est en agissant aujourd’hui que l’on peut mieux appréhender l’avenir, en limitant les actions du temps sur le corps. C’est l’apport des nouvelles connaissances sur le fonctionnement de nos cellules qui conduit à de plus en plus à pratiquer des actes dans un but de prévention. Il s’agit bien sur des « nouveaux actes » de médecine esthétique, mais également les actes de chirurgie plastique et esthétique enfin établis dans leur rôle de prévention, anciennement inconnu ou non prouvé scientifiquement.

C’est la raison pour laquelle, je m’efforce de toujours proposer à mes patients un traitement avec une vision à moyen ou long terme du résultat plus qu’à simplement court terme. Le but étant que le patient soit toujours satisfait de son intervention (ou qu’il ne regrette pas sa décision) quelques années après. Je souhaite que sa décision soit prise après une information loyale très complète et toujours donnée avec un grand respect de sa personne. Le choix d’intervenir est toujours décidé d’un commun accord et qui est le résultat d’une discussion murement aboutie. Il est donc recommandé de venir avec toute vos questions si possible écrite afin d’éclairer chaque zone d’ombre. Il est parfois tout aussi long d’expliquer pourquoi une intervention n’est pas souhaitable ou raisonnable, qu’expliquer pourquoi le geste est particulièrement bien indiqué dans telle ou telle situation, ou encore qu’il vaut mieux effectuer tel geste plutôt qu’un autre. C’est aussi, dans la discussion ou l’échange des attentes du patient avec les capacités et les connaissances du professionnel, que jailli parfois une solution qui n’était initialement envisagée ni par l’un, ni par l’autre.

Je cherche toujours à trouver le bon compromis entre ce que veut le patient et ce qui est bon pour lui compte tenu des éléments scientifiques dont je dispose.
C’est pourquoi, je ne me précipite pas dans la programmation d’une intervention si je juge que le moment est encore inopportun ou trop précipité. En effet, une préparation à la chirurgie permet parfois d’améliorer les résultats ou de réduire les risques de l’intervention. Il est donc pour moi judicieux de prendre le temps d’expliquer mon point de vu, surtout que celui-ci est au bénéfice du patient, qui parfois peut croire que je ne souhaite pas l’opérer alors que c’est l’inverse… Le but étant que les résultats soient les plus satisfaisants possibles. Pour parvenir à cet objectif je suis amené à lui proposer tous les accompagnements nécessaires pour le conduire au résultat final pleinement abouti et apprécié. A l’inverse, je sais conseiller à mes patients d’agir rapidement quand je juge que le moment est pleinement opportun et s’inscrit dans cette idée de prévention, ou dans le cas d’une tumeur ou d’une chirurgie réparatrice qui ne doit pas attendre.
Aucune limite à la qualité ne m’arrête, je cherche toujours à être le plus exigent avec moi-même, même si bien sûr la perfection n’existe pas. Je fais pour mon patient ce que je conseillerai à un proche.

Concernant les tarifs de la chirurgie esthétique ou des dépassements d’honoraires pour les interventions prises en charges par les caisses d’assurances maladie et les mutuelles, n’hésitez-pas à poser vos questions. Il est plus simple de répondre directement à une demande particulière que d’établir une liste de chiffre difficile à comprendre si celle-ci devait être exhaustive.

Je veille à ne jamais déroger au serment d’Hippocrate, et je reste très disponible pour revoir mes patients après les avoir opérés.